Résumé J25 (Gonfreville)

Publié le par Le bus...

Si proche mais si loin

 

Toujours à la lutte pour le maintien, notre équipe se déplaçait chez le leader invaincu dans sa salle, Gonfreville l’Orcher. Il est évident que la tâche allait être dure de ramener des points de Normandie, car l'ESMGO avait à cœur d’offrir à son public une fête à la hauteur de leur parcours ponctué par une montée en D2.
 

Match de gala à Gonfreville

Un début de match compliqué

Le MCHB a vécu un début de match difficile à l’image de son jeune ailier Valentin "punché" sur la première action du match. Seul Mourad  permet de tenir l’équipe à flot (5-2). Les rouges  (en blanc pour ce match) se réveillent et rentrent enfin dans le match en infligeant un 4-0 (5-6). Par la suite, les deux équipes se rendent coup pour coup jusqu’à la 25ème minutes où les locaux prennent le match en main à la suite de nombreux échecs aux tirs. (17-12 à la mi-temps).

 

Des rouges vêtus de blanc...

Tournant du match

Revenu des vestiaires le couteau entre les dents, les mainvillo-chartrains remontent la pente (18-16). Suite à une nouvelle défense victorieuse, Matthieu part seul en contre attaque, mais est malencontreusement percuté par l’arbitre. Gonfreville en profite pour accélérer et creuser l’écart. Nous ne les reverrons plus !!! Et ce malgré un coup de poker mit en place par Benoît. (40-33)

 

Rudy face au gardien Normand impressionnant dans ses buts

Leur destin reste dans leurs mains

Suite aux résultats du week-end, Mainvilliers-Chartres Handball reste mettre de son destin en Nationale 1. Pour cela, victoire obligatoire samedi prochain, face à Livry-Villepinte. La  saison se jouera là, on compte sur vous, plus que jamais....

 

Un grand merci aux supporters présents pour cette rencontre

Publié dans N1 - Actu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Adeline 19/05/2008 16:29

Merci 'le bus ...' pour cette retransmission, ça me permet de vivre (en décalé) votre soirée de samedi ... Merde pour cette fin de semaine. Tout le monde ici croisent les doigts pour vous