Match Strasbourg Robertsau / CMHB (vu de Strasbourg)

Publié le par Philippe

Strasbourg Robertsau HB bat CMHB 36 à 33 (mi temps 18-15)


C'était le match piège, celui de tous les dangers face à une équipe restant sur cinq succès de rang. Avant une quinzaine d'enfer qui verra les Strasbourgeois se rendre à Nanterre (4e) puis accueillir Hazebrouck, le leader, la Robertsau ne pouvait se permettre de plier, sous peine de laisser quelques unes de ses illusions sur le parquet du centre sportif.
Mission finalement accomplie, sans doute un peu plus aisément que certains pouvaient le craindre.
Et pourtant, les joueurs du SRHB ne s'offrirent pas l'entame de match idéale. Passifs en défense, pas plus que ça inspirés en attaque, ils durent ainsi attendre de jouer à un de plus pour prendre la direction des opérations (3-5, mais 6-5 à la 12e).
Emmenés par un Mitrovic efficace (quatre des huit premiers buts de sa formation) et profitant des errements alsaciens, Chartres-Mainvilliers refit surface et même mieux (11-12 à la 22e). Le moment que choisit Casanova, dit P-A, pour débuter son festival.

Un Casanova de feu

Un doublé de son gaucher permit à la Robertsau d'atteindre la pause avec trois buts d'avance (18-15). Ses six buts en seconde période (cinq entre la 30e et la 45e minutes) allaient diablement aider à faire la différence.
Et comme Jid, la gazelle du désert, avait décidé de baisser le rideau, le SAHB s'offrit alors un véritable cavalier seul (21-20, 30-22 à la 45e).
Restait à voir comment la formation strasbourgeoise allait gérer son traditionnel passage à vide. Parce qu'il y eut bien passage à vide.
« Même symptôme, analysait Yohann Lhou Moha après coup, mais causes différentes. Nestor malade, Gateau victime d'une sciatique et Haas absent pour cause de claquage, on a joué tout le match à sept. Il était évident qu'il y aurait coup de pompe à un moment donné... »
Gênés par la défense avancée mise en place par les Euréliens, la Robertsau lâcha trop de ballons dont profitèrent les Chartro-Mainvillois pour revenir à deux buts (34-32). Il ne restait que deux minutes à jouer que mirent à profit Willmann et Jerou, plus efficace quand il n'abuse pas des grigris, pour assurer le succès des leurs. Rassurant avant l'énorme quinzaine les attendant.

Les chiffres du match

Mi-temps 18-15. Arbitres : MM. Barba et Caby. 200 spectateurs environ. Sortis pour deux minutes : Messaoudène (33e) à la Robertsau ; Banach (10e) et Cherblanc (21e) à  Chartres-Mainvilliers.

ROBERTSAU : Balmy (1ere-30e, 5 arrêts) et Jid (31e-60e, 10 arrêts) au but. Casanova 10 (1 pen), Nestor, Jerou 7, Messaoudène 5 (3 pen), Gateau, Boutsavath, Beauregard 7, Willmann 5, Ben Mabrouck 2, Ludwig.
CMHB : Van Vooren (1ere-30e et 46e-60e, 12 arrêts) et Capitain (31e-45e, 2 arrêts) au but. Monnier 4, Banach, Pichard 5, Mitrovic 6 (1 pen), Khabir 7 (2 pen), Vimard, Prandi 3, Yesli 3, Livet, Cherblanc 5.

Article en provenance du blog de Frédéric beauregard (joueur de Starsbourg) http://bobomandine.skyrock.com/

Publié dans N1 - Résultat

Commenter cet article

Philippe 05/03/2009 21:35

Désolé Alex mais le journaliste des DNA t'as vu sur le terrain...prendre 2 mn...!!!

alexhand 05/03/2009 09:48

Je ne crois pas avoir joué à la 10ème minutes... Encore moins avoir pris 2 minutes