Le match vu par la presse girondine...

Publié le par Philippe

Article du lundi 18 avril du journal SUD-OUEST:

 

C'était loin d'être nul

Les Girondins ont partagé les points avec le leader à l'issue d'un magnifique match.

«Allez, les gars, ce match, il ne faut pas le perdre ! ». Menés 23-20 à la 42e minute, Sylvain Astruc harangue ses partenaires. Si certains doutaient de l'envie des Chartrains à l'aube de ce match sans enjeu, ils se sont trompés. Les visiteurs étaient bel et bien venus pour poursuivre leur rythme infernal (23 matchs, 23 victoires) et la tension qui régnait sur le parquet à la fin du match en témoignait.

Dans la chaleur étouffante de Jean-Dauguet, les Bordelais se prennent rapidement les pieds dans le tapis. Bâtie sur un nouveau système pour perturber les visiteurs, la défense girondine perd ses repères et Maxime Cherblanc la punit quatre fois en quatre minutes (1-4, 4e). Arnaud Fernandez joue de malchance et échoue plusieurs fois sur Astruc (3-7, 9e). Geoffrey Cassagne décide de repasser à sa défense classique (6-0) et les automatismes reviennent. Florian Moussay et Sédrick Ignol ferment bien les espaces.

Davantage en réussite devant, les locaux recollent (10-10, 19e). Matéo Laqui marque par deux fois et permet aux siens de pointer en tête (13-11, 23e).

Les Girondins ratent le coche

En retard d'une unité à la mi-temps (16-15), les Chartrains reviennent sur le parquet remontés et font jeu égal avec leurs hôtes (20-18, 37e). Thibault Karsenty et Clément Gatineaux (déjà auteur d'une excellente première période) se tirent la bourre. Extrêmement précis dans leurs tirs dans le premier acte, les Euréliens butent trois fois de suite sur Mathieu Raynaud. Disposant de cinq longueurs d'avance (27-22, 46e), les Aquitains vont alors sombrer physiquement. Plus aucun tir ne rentre et en face, Chartres-Mainvilliers accentue la pression, jusqu'à revenir à 27-27 à cinq minutes de la fin. Les esprits commencent à s'échauffer. Popovic et Torun sont expulsés pour deux fautes anti-sportives.

À six secondes du buzzer, Cherblanc marque en force et offre les deux points du nul à son équipe. Pour la première fois de la saison, Chartres-Mainvilliers lâche des points, points qui permettent aux Girondins de consolider leur deuxième place puisque Limoges a perdu à la Roche-sur-Yon (37-36).

NDLR : Le CMHB n’a pas lâché DES points mais seulement UN point Karip TORUN n’a pas été expulsé, seul son agresseur bordelais l’a été..

 

Dimanche 17 avril 2011, Salle Jean-Duguet à Bordeaux

Girondins de Bordeaux HB et CMHB: 28-28 (mi-temps (16-15)

Environ 400 spectateurs.

Arbitres MM Joalland et Ouardani

GBHB:

GB: K.Ghoumal (1ère à 30ème) 6 arrêts, M.Raynaud (30ème à 60ème) 9 arrêts dont 1 pen.

Buts: Gaulard: 2 dont 1 pen, Andrieu 1, Laqui 1, Ignol 2, Gatineaux 8, Popovic 1, Moussay 1, Villacampa 3, Lacroix 4 dont 3 pen

Exclusions: Popovic (24), Laqui (33 et 37), Ignol (46), Mossay (57),

Carton rouge à Popovic (60ème)

CMHB

GB: S.Astruc (1ère à 30ème et 42ème à 60ème) 12 arrêts dont 1 pen, F.Capitain (30ème à 42ème) 1 arrêt

Buts: M.Cherbalnc 9,  A.Monnier 2 dont 2 pen, G.Solomon 2, S.Mitrovic 4 dont 2 pen), S.Foucault 1, R.Yesli 2, K.Torun 5, Th.Karsenty 3, R.Vimard, Y.Verdier

Exclusions:M.Cherblanc (13), Th.Karsenty (43), K.Torun (52)

Carton rouge à M.Cherblanc (60ème)

 

Publié dans N1 - Résultat

Commenter cet article

Pascal 19/04/2011 09:18



menés de 5 buts nos joueurs sont revenus : quelle soif de victoire !  Bravo vous restez invaincus et jouez le jeu jusqu'au bout !


On sera tous la pour la der contre Ivry